Archived Opportunities

CODESRIA Call for Applications: 2015 Session

codesria_gender_institute_2015

Call for Applications: 2015 Session

 

DEADLINE: 21st AUGUST, 2015

The Council for the Development of Social Science Research in Africa (CODESRIA) is pleased to announce the call for applications from research laboratories and doctoral schools in African universities for the first phase of its initiative to support research in the social sciences and humanities.

The support initiative is geared towards alleviating the problems faced by many African universities with respect to research funding, quality and relevance of training in the context of globalization, liberalization and internationalization of higher education. Population pressure on higher education institutions has become a constant concern for African governments and tertiary education needs will continue to increase due to the growing youth population on the continent. Such problems have also become acute because of the so-called brain drain phenomenon.

The gradual decline at the doctoral level has become a concern shared by many stakeholders (states, international institutions, foundations, research institutions and various other concerned stakeholders). Many universities have instituted reforms in order to cope with the changes taking place in the higher education sector, particularly to meet the challenges of research in relation to the development of Africa. This was experienced in Francophone African countries with the BMD reform.

Through this new initiative to support research laboratories, doctoral schools and training institutions, CODESRIA intends to strengthen the capacity of universities to fulfil their research mission, in addition to that of teaching. Other concerns include: how to help young researchers to be better equipped to address the epistemological and methodological issues related to their research; how to help them critically consider the theoretical, conceptual and methodological developments as part of the production of their thesis; how to help them tackle the theorization challenge in the face of increasing complexities of ongoing social dynamics on our continent by questioning the agreed upon paradigms, critically taking ownership of the existing literature and contextualizing their questions; and, how to help young PhD students escape from the consultancy culture that is dominant today in African universities and direct their energy towards the search for solutions to the continent’s many challenges..

The objective of this initiative is to restore and/or enhance the seminar culture within research laboratories, doctoral schools in African universities, while encouraging the use of multi and interdisciplinary approaches. Clearly, it is about eradicating the consultancy culture and addressing the challenges of reconstructing an environment conducive to social science research.

After a rigorous selection exercise by an international independent selection committee, selected research laboratories and doctoral schools will receive a grant of 10,000 dollars from CODESRIA, which is expected to be used for:

  • the purchase of books and journals for the benefit of the entire academic community;

  • a scientific seminar exposing PhD students to relevant literature, current debates, and theoretical approaches in relation to a given topic;

  • a methodology seminar, and

  • a scientific writing workshop

In order to promote knowledge sharing and the mobility of experts within the continent, which is considered as fundamental by CODESRIA, part of the requirements to benefit from the support grant is the, integration or involvement of a lecturer from another African university or the diaspora into the pedagogic supervision of seminars.

Research laboratories affiliated to doctoral schools and training institutions in African universities can also apply for the benefit of their PhD students.

Applications should consist of a proposal that indicates the research environment at the university where they come from, the theme to be covered by the scientific seminar and specific areas to be addressed by lecturers at workshops (methodology and scientific writing), and the expected results. Applications should also include the list of PhD students who are expected to benefit from the seminars and workshops, their thesis topics and their institutional affiliation, as well as a budget with clearly defined and justified lines.

At the end of the series of seminars, it is expected that a scientific report and a financial report will be submitted to CODESRIA, as well as electronic copies of the papers presented by members of the seminars’ pedagogic supervision team which will be disseminated on the Council’s website and through its publications programme.

All applications must be received by CODESRIA not later than 21 August, 2015. Application will be submitted to an independent jury.

All Applications should be sent electronically to the following address: [email protected] .

For further inquiries, please contact:

CODESRIA
BP: 3304, Dakar
CP 18524 – Senegal.
Tel: +221-33 825.98.22/23
Fax: +221-33 824.12.89
E-mail: [email protected]
Website: http://www.codesria.org

CODESRIA

PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES FORMATIONS DOCTORALES DANS LES UNIVERSITES EN AFRIQUE

Appel à candidatures : Session 2015

DATE LIMITE : 21 août 2015

Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) a le plaisir d’annoncer la première session de son initiative créée pour appuyer les laboratoires, écoles ou formations doctorales dans les universités africaines et travaillant sur les sciences sociales et humaines.

En annonçant cette initiative, le Conseil atteste de son intérêt pour la situation de l’université africaine confrontée au problème du financement de la recherche, la qualité et la pertinence de l’enseignement dans un contexte de globalisation, de libéralisation et d’internationalisation de l’Enseignement supérieur. La pression démographique sur les structures d’enseignement supérieur est devenue une préoccupation constante des gouvernements africains et les besoins en éducation tertiaire vont continuer à s’accroitre du fait de la pyramide des âges qui donne à voir l’extrême jeunesse de la population africaine. Ces problèmes se sont aussi accentués avec ce qu’on a appelé la fuite des cerveaux.

C’est dans ce contexte où le niveau doctoral est devenu une préoccupation partagée par beaucoup d’acteurs (Etats, institutions internationales, Fondations, Institutions de recherche, citoyens…) avec la volonté politique d’accroître le nombre de titulaires de doctorat (PhD) qu’il faut situer cette initiative du CODESRIA. Nombre d’universités ont fait l’objet de réformes afin de faire face aux mutations intervenues dans le secteur de l’Enseignement supérieur, et surtout pour répondre aux enjeux de la recherche par rapport au développement de l’Afrique. C’est ce qu’on a connu dans les pays d’Afrique francophone avec la réforme LMD.

Avec cette nouvelle initiative pour appuyer les laboratoires, écoles et formations doctorales, le CODESRIA se propose de renforcer la capacité des universités à remplir, à côté de leur mission d’enseignement, celle relative à la recherche. Comment aider les jeunes chercheurs à être plus outillés pour prendre en charge les questions épistémologiques et méthodologiques liées à leurs recherches ? Comment les aider à engager de façon critique les développements théoriques, conceptuels et méthodologiques dans le cadre de la réalisation de leur thèse? Comment les aider à relever le défi de la théorisation devant les complexités croissantes des dynamiques sociales en cours sur notre continent en interrogeant les paradigmes convenus, en s’appropriant de manière critique la littérature existante et en contextualisant leurs questionnements? En clair, il s’agit d’aider les jeunes doctorants à s’échapper de la culture de consultance dominante aujourd’hui dans les universités africaines et qui oriente plus dans la recherche de solutions à élaborer grâce à l’application de méthodes qui ne se réfèrent à aucun questionnement épistémologique.

L’objectif de cette initiative est de restaurer et/ou renforcer la culture de séminaire à l’intérieur des laboratoires de recherche, des formations et écoles doctorales tout en incitant à l’utilisation des approches pluri et interdisciplinaires. Il s’agit en clair d’éradiquer la culture de consultance et de:

s’attaquer aux défis de la reconstruction d’un environnement propice à la recherche et aux études en sciences sociales.

L’appui du CODESRIA consiste, sur la base d’une sélection rigoureuse faite par un comité de sélection international indépendant, à octroyer individuellement à chacun des laboratoires, formations et écoles doctorales sélectionnés une subvention de 10 000 dollars. Cette subvention comprend :

  • –  L’achat d’ouvrages et de revues pour enrichir la bibliothèque de la structure (laboratoire, formation doctorale, école doctorale) et au bénéfice de toute la communauté universitaire ;
  • –  Un séminaire scientifique exposant les doctorants à la littérature pertinente, aux débats en cours, aux approches théoriques par rapport à une thématique donnée ;
  • –  Un séminaire de méthodologie ;
  • –  Un atelier d’écriture scientifique.

La seule conditionnalité à cet appui qui est adossée au principe de la mobilité des expertises à l’intérieur du continent que le CODESRIA considère comme fondamental, est d’intégrer dans l’encadrement pédagogique des séminaires un enseignant venant d’une autre université africaine ou de la diaspora.

Peuvent faire acte de candidature des laboratoires de recherche affiliés à des formations doctorales, des écoles et formations doctorales des universités africaines au profit de leurs étudiants inscrits en thèse.

Les dossiers de candidature doivent être constitués d’une proposition qui indique l’environnement de la recherche dans l’université d’où elle provient, le thème qui sera couvert par le séminaire scientifique et les domaines spécifiques qu’aborderont les conférenciers lors des ateliers (méthodologie et écriture scientifique), les résultats attendus. Ce dossier sera complété par la liste des doctorants au profit de qui se feront les activités, leurs sujets de thèses et leur affiliation institutionnelle. Les dossiers de candidature doivent également comprendre un budget avec des lignes clairement définies et justifiées.

A la fin de la série de séminaires, devront être soumis au CODESRIA un rapport scientifique et un rapport financier, les copies électroniques des papiers présentés par les membres de l’encadrement pédagogique des séminaires qui pourront être disséminés sur le site web du Conseil et à travers son programme de publications.

Pour la session 2015, les candidatures peuvent parvenir au CODESRIA au plus tard le 21 août 2015. Les dossiers de candidature seront soumis à un jury indépendant.

Tous les dossiers de candidature devront être envoyés de manière électronique à l’adresse suivante : [email protected] .

Pour vos questions spécifiques, veuillez-vous adresser à : CODESRIA
P.O. Box: 3304, Dakar
CP 18524 – Senegal.
Tél: +221-33 825.98.22/23 Fax: +221-33 824.12.89 E-mail: [email protected]
Website: http://www.codesria.org